1
2
0

Un Hôtel Historique

Bienvenue dans le monde des passages Parisiens et de l’hôtel Chopin… Faites une visite hors du temps de la ville de Paris, à travers ses galeries couvertes.

L’hôtel Chopin date de l’ouverture du Passage en 1846, cela fait de lui l’un des plus vieux hôtels de la capitale. En effet, les hôtels étaient très peu nombreux à Paris avant le développement des transports en train. 

A l’époque nommé hôtel des familles, sa porte n’a jamais été fermée depuis 1846, elle n’a d’ailleurs pas de serrure! Il y a donc une personne à la réception depuis cette date, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Soit un total de 62 414 jours d’ouverture pour l’hôtel Chopin ! 

La façade est classée Monument Historique ainsi que le reste du passage. 

Renommé Hôtel Chopin en 1970, son nom est un hommage au compositeur qui passait régulièrement dans le passage pour se rendre dans les salles de démonstration des pianos Pleyel depuis chez lui. La légende dit qu’il donnait rendez-vous à Georges Sand à l’Hôtel Chopin, mais cela n’a jamais été vérifié…

En 1850 les passages couverts étaient très nombreux à Paris, on en comptait jusqu’à 150 à cette époque. On pouvait alors traverser presque tout Paris à l’abri des intempéries grâce à ces voies couvertes et privées. Les travaux d’Haussmann qui ouvrent alors les quartiers en perçant de grandes avenues et la concurrence des grands magasins conduisirent à la disparition de la plupart des passages couverts. Il n’en reste aujourd’hui qu’une trentaine, mais il est encore possible de faire de jolies promenades à travers les passages

Le passage Jouffroy est sans doute l’un des plus emblématiques, inauguré en 1846 par le comte Felix de Jouffroy-Gonsans, l’ancêtre des propriétaires actuels du passage, il doit sa renommée au Musée Grévin qui s’y installa en 1882. Le Passage Jouffroy est à l’époque l’un des plus modernes, il disposait même d’un système de chauffage par le sol, pour permettre aux promeneurs de faire du lèche vitrine au chaud. Il est en fait l’ancêtre des centres commerciaux ! 

Ce passage est construit sur une ancienne voie moyenâgeuse, qui existe toujours, ce sont les sous-sols ! Quelques mètres sous les pas des touristes, se trouve la même galerie exactement, desservant les caves de toutes les boutiques du passage. On y retrouve les marches qui descendent dans la deuxième partie du passage et le fameux système de chauffage par les grilles au sol. Les pavés de cette rue souterraine prouvent l’ancienneté de cette voie au-dessus de laquelle fût construit le passage Jouffroy.